Les Grottes de Bérigoule

Les Grottes de Bérigoule

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Les grottes de berigoule   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

                                               Cliquez sur la trace pour télécharger le fichier GPX  

Les Grottes de Bérigoule                                     Crêtes de l'âneLes Grottes de Bérigoule forment un vaste et profond réseau de galeries dans un affleurement calcaire au nord du village. Depuis 1540 en effet, les seigneurs et évêques de Provence ont entamé une guerre contre les vaudois du Luberon, considérés comme hérétiques. En avril 1545, vingt-deux villages dont Mérindol et Cabrières d’Avignon seront incendiés. Fuyant les massacres de Cabrières et de Lacoste, vingt-cinq femmes et enfants vaudois fuient vers Murs, où la population est depuis longtemps acquise aux vaudois, le curé lui-même s’est déclaré vaudois et la ferme de la Bérarde abrite depuis le XVème siècle la famille Serre, grande famille vaudoise. Ils trouvent refuge dans les grottes de Bérigoule, au nord du village. Dans la semaine du 20 au 27 avril, le capitaine Mormoiron, représentant du vice-légat du pape à Avignon, apprend la présence de vaudois dans les grottes de Murs. Devant l’entrée des grottes, il ordonne des décharges de mousquets, mais personne ne sort. Il allume alors un feu pour enfumer les pillards qui mourront tous étouffés. Leur mission accomplie, les soldats de Mormoiron quitteront le village non sans avoir décimé les troupeaux paissant autour du village. En représailles, les habitants de Murs, multiplieront les attaques contre les catholiques à Malaucène, Carpentras, Joucas et ce jusqu’à la fin des guerres de religion en 1595.

Le circuit de 17.5 km et 650 m de dénivelé, se fait dans le sens antihoraire sur un itinéraire balisé blanc/rouge ou jaune sur la plus grande partie. Départ parking à la sortie du village de Murs, direction le hameau des Beylons par le GRP tour des monts du Vaucluse sur 1 km, qu’on laisse à main droite pour emprunter une petite route jusqu’au jas de Laurent, puis un chemin qui s’engage en forêt à gauche après le jas, sur lequel une sente balisée en bleu très peu visible, nous emmène jusqu’à la paroi rocheuse où se trouvent les grottes, s’en suit un chemin bordé de buis jusqu’à la grande blague, (notre point d’arrêt repas). Le retour se fait d’abord par une vieille piste bordée de murs de soutènement, direction le GRP sentier historique du mur de la peste, la bergerie du Jas du Griffon, le GRP Tour des Monts du Vaucluse, direction Murs avant d’apercevoir le chêne bicentenaire à l’entrée du village.

   Cliquez ici  pour voir la totalité des photos en grand format

de murs à méthamis
tour du petit adrenier par méthamis
tour du grand adrenier
moulins de véroncle par joucas

Galerie Photo