Pic de Chamatte en boucle depuis Vergons

Pic de Chamatte

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Pic de Chamatte en boucle depuis Vergons   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Vergons   

Latitude: 43° 54' 48"
Longitude: 6° 35' 25"

Description

Insérez votre description formatée ici

Cliquez sur la trace pour télécharger le fichier GPX       

Pic de Chamatte     Pic de Chamatte Le Pic de Chamatte, qui du haut de ses 1879 mètres, domine une partie du Parc Naturel Régional du Verdon, offre un panorama étendu sur le lac de Castillon, les Préalpes de Digne et jusqu’au Mercantour. Le cheminement depuis Vergons se fait sur le versant Sud.

Itinéraire routier vers le départ de la rando : Pic de Chamatte en boucle depuis Vergons

A Aix-en-Provence prendre l’Autoroute A7 jusqu’à la sortie 20 Les Mées. Prendre D4 jusqu’à Malijai. N85 jusqu’à Mallemoisson. D17 jusqu’à Châteauredon. N85 jusqu’à Barrême. N202 jusqu’à Saint-André-les-Alpes. A Saint-André-les-Alpes, prendre à droite direction Saint-Julien-du-Verdon puis Vergons. A Vergons, au centre du village contourner la fontaine, se garer sur le parking derrière le restaurant le Chamatte.

Départ :

Du parking, traverser le village direction Est. Après 250 m tourner à gauche plein Nord sur la piste forestière. De là l’itinéraire parcourt  1km et 120 m de dénivelé avant de s’orienter à l’Ouest sur environ 300m.

Montée vers le Pic de Chamatte.

Variante pour éviter la piste.

Après 300 m et 4 lacets, quitter la piste à droite pour un petit sentier qui commence sur quelques marches de rondins de bois. Ce sentier « ayant été certainement utilisé par des traileurs »  est superbement balisé par des rubans jaunes noués sur des branches à bonne hauteur et à bonne distance. La sente n’est pas toujours très visible mais les branches coupées sur le passage, ne laissent aucun doute sur l’itinéraire à emprunter. Nous n’avons eu aucun regret, cet itinéraire est magnifiquement sauvage et sans difficultés.

Montée vers la crête de Chamatte.

La variante décrite précédemment, aboutit à nouveau sur la piste où un petit cairn indique sa présence aux randonneurs qui font l’itinéraire à l’envers. De là, la piste monte plein Nord pendant 500 m jusqu’à rencontrer une petite cabane (fin de la piste). L’itinéraire qui décrit une boucle à droite, emprunte un sentier Sud Est sur 400 m puis commence une série de lacets qui adoucissent la forte inclinaison de la montée. Les lacets s’interrompent Au point (N43° 55′ 36.5″ E6° 35′ 43.5″) au niveau d’un croisement. Prendre à gauche plein Nord sur un sentier en balcon qui monte légèrement (1 courbe de niveau) sur 1 km jusqu’à la crête.

Du début de la crête au Pic de Chamatte.

Après 300 m de faible inclinaison, le sentier en  montée traverse quelques bosquets où la pente s’accentue fortement jusqu’à atteindre un replat. Les falaises apparaissent au Sud, à ce niveau le contraste est fort entre leur verticalité et la douceur des larges prairies herbeuses sous le Pic de Chamatte. A la fin du replat, un gros cairn à droite, indique le point de départ de l’itinéraire de retour. De là il va falloir gravir les derniers 130 m de dénivelé à 30% avant d’atteindre le sommet du Pic de Chamatte.

Retour :

Descente sous le Pic de Chamatte.

Descendre jusqu’au gros cairn rencontré à la montée. Tourner à gauche sur le sentier en balcon qui traverse une zone rocailleuse où il ne reste de la végétation, que quelques vestiges d’arbres calcinés. Ces arbres qui ont été coupés à environ 1 m de hauteur, sont pour la plupart utilisés par des randonneurs pour poser leurs cairns.  Après 500 m, l’itinéraire emprunte une boucle à droite et commence la descente dans une zone moins minérale. Plus bas, après la boucle suivante, un sentier rejoint à l’Ouest, le sentier emprunté à la montée.

Descente par un sentier différent de celui emprunté le matin.

Après avoir croisé le sentier décrit précédemment, l’itinéraire balisé jaune continue encore un moment plein Est avant de s’orienter plein Ouest. 400 m après celle dernière boucle, au niveau du point : N43° 55′ 26.7″ E6° 36′ 05.8″, le sentier balisé jaune continue à droite. Nous avons choisi d’emprunter celui de gauche marqué par un cairn. Soyez attentif, ce changement de direction n’est pas évident sans un minimum d’attention. Cet itinéraire commence par franchir de petites barres rocheuses (faciles) et quelques pierriers (sans problèmes). La descente qui suit emprunte un magnifique sentier en lacets serrés, au milieu  d’une végétation fournie et variée. Les nombreux pruniers sauvages que nous avons rencontrés, ne portaient malheureusement pas de fruits suffisamment murs.

Descente vers le point de départ.

Le sentier décrit précédemment arrive après un dernier lacet, sur une piste.  Nous l’avons empruntée plein Ouest pour aller rencontrer celle montée le matin et qui rejoint le village après 1 km.

Voir aussi dans le coin  

LA GROTTE DE MÉAILLES ET LE COUGNAS
LES ROCHERS DE PELLOUSSIS
LA MONTAGNE DE VAUCLAUSE EN BOUCLE PAR LE PUY DE RENT

Cliquez ici pour voir la totalité des photos en grand format  

Galerie Photo 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives