Montagne de Saint Michel depuis Saint-Vincent-sur-Jabron

Montagne de Saint Michel
Montagne de Saint Michel

Localisation de la rando sur Google Earth

Descriptif de la Randonnée

  Itinéraire

Montagne de Saint Michel depuis Saint-Vincent-sur-Jabron, est une randonnée sens horaire de 17 km et 940 m dénivelé qui culmine à 1165 m. Le départ se fait à Saint-Vincent-sur-Jabron, derrière le pont qui enjambe le Jabron. Cette belle boucle qui emprunte aussitôt le GR (Grande Traversée des Pré Alpes), commence sur l’asphalte à la sortie du village. Puis monte en forêt et quitte le GR au niveau des Jalinons. Dans une grande boucle à droite, l’itinéraire va explorer le sommet de la Montagne de Saint Michel, le Pousterlon et le bord des falaises. Il en redescend et va remonter en balcon le ravin du Pissais jusqu’à Saint Michel. Là il descend plein Sud, sur un chemin dans une belle forêt de hêtres. Puis traverse un passage constitué de pierriers et de blocs rocheux avant de retrouver les rives du Jabron jusqu’au point de départ.

Itinéraire Routier

D’Aix-en-Provence prendre A51 jusqu’à sortie 21 Aubignosc. Continuer sur D4085, passer Aubignosc, Les Granges, Les Bons Enfants. Tourner à gauche dans la vallée du Jabron. Passer Bevons, Noyers-sur-Jabron et continuer jusqu’à Saint Vincent-sur-Jabron. Dans le village, traverser à gauche sur le pont qui enjambe la rivière Le Jabron. Se garer de suite à droite devant un panneau.

Départ pour la Montagne de Saint Michel

Du point de départ au Pas Parandier

Du point de départ, prendre la route qui part à gauche sur le GR (Grande Traversée des Pré Alpes). Après 450 m, au niveau d’un pont, quitter la route pour un petit chemin qui monte à droite. Il évite une épingle sur la route mais la retrouve après 150 m. Continuer à nouveau sur la route à droite sur 350 m. Puis la quitter pour une piste qui monte à droite plein Sud, toujours sur le GR. Passer à gauche de terres grises et continuer sur 200 m SE jusqu’au lieu-dit : Le clos d’Angaud. Continuer plein Nord et passe à gauche d’un éboulis. Commencer une ascension au pied des falaises de la Montagne Saint Michel. Descendre un moment jusqu’à traverser un torrent asséché. Là, commencer une montée plus forte en lacets et en forêt sur un sol couvert de feuilles jusqu’au Pas Parandier.

Du Pas Parandier à la Bergerie de la Parandière

A la sortie de la forêt, l’itinéraire monte sur un sentier rocailleux bordé de buis. Il débouche sur un espace belvédère, nommé Pas Parandier. Le point de vue est large. En face les falaises de la Montagne de Saint Michel. A gauche le versant Nord de la Montagne de Lure. Quelques névés sont encore visibles. Partir à gauche plein Sud sur un joli sentier en balcon, toujours sur le GR. Après 350 m, laisser le GR à gauche pour s’orienter NO. De là traverser sur 600 m une forêt de hêtre au sol couvert de feuilles. Puis continuer, toujours NO, sur une large piste forestière qui arrive de la gauche. Elle commence par traverser une forêt de conifères. Puis en sort pour passer à droite d’une mare aux roseaux. Après 500 m, tourner à droite plein Nord, vous êtes au niveau de la bergerie de la Parandière.

De la Bergerie de la Parandière au plateau du Pousterlon

Cette grande bergerie et ses alentours ont été ravagés par un incendie il y a quelques années. Tout autour de la bergerie et sur plusieurs centaines de mètres, tout est calciné jusqu’au sommet. De la bergerie, monter sur une piste plein Nord. A droite le sommet de la Montagne de Saint Michel. A gauche, un ravin parallèle à la piste où le feu ne s’était pas propagé. Nous y avons vue un troupeau d’une dizaine de chevreuils descendre à grande vitesse à notre approche. Après une boucle à droite sur le sommet Lunaire, descendre plein Nord pour retrouver une piste qui part plein Ouest. Elle traverse de belles étendues de buis et après 800 m arrive sur le plateau du Pousterlon.

Retour

Du plateau du Pousterlon à la fin de crête de la Montagne de Saint Michel

Le plateau du Pousterlon forme un espace essentiellement couvert de prairies, de buis et de chênes pubescents. Il offre un point de vue sur le versant Nord de la Montagne de Lure. Nous y avons fait notre pause casse-croûte. Au retour, emprunter sur 500 m le même itinéraire qu’à l’aller. Puis tourner à gauche sur un chemin qui permet de se rapprocher des crêtes. Suivre plein Est une sente qui serpente au plus près des falaises. De là le point de vue sur la vallée du Jabron y est magnifique. Pour la deuxième fois nous avons pu voir un troupeau, (cette fois de chamois) monter de la falaise pour disparaitre de notre vue en quelques secondes.

De la fin de crête à la piste balisée jaune

En fin de crête descendre à droite SO. Au départ le sentier est visible jusqu’à la piste empruntée vers le Pousterlon, à l’aller. Au niveau de la piste, nous avons décidé de ne pas reprendre le chemin qui monte de la Bergerie de la Parandière. Le but était de trouver le passage parmi les buis, où nous y avions vu les chevreuils descendre à l’aller. Traverser la piste pour trouver dessous, une sente qui est en fait un passage d’animaux. De là il ne faut plus s’attendre à trouver une sente, mais plutôt des passages non encombrés qui permettent de passer. Après 1 km et 130 m de dénivelé négatif, l’itinéraire arrive sur la piste balisée jaune.

Du début de la piste balisée jaune à Saint Michel

L’itinéraire qui sort de la descente sur le versant sauvage, trouve une végétation moins séré et une pente moins forte. Après une centaine de mètres il rencontre une piste balisé jaune. L’emprunter à droite sur une centaine de mètres. Puis la quitter à droite pour un chemin orienté NO. Il va descendre faiblement sur 500 m, puis traverser un ravin asséché marqué par un gros cairn. De là, commencer une traversée en balcon du versant Sud de la Montagne de Saint Michel. La sente monte doucement de 70 mètres sur 1km. Elle offre de belles vues sur le ravin du Pissais et croise un petit passage en rocher. Puis à 200 m de son point culminant, se rapproche des falaises, passe un goulet et arrive à Saint Michel.  

De Saint Michel aux Clausas

De Saint Michel, le sentier s’oriente NE et descend sur un espace herbeux où la sente se perd un peu. Puis le chemin qui descend dans la forêt devient bien marqué. Entre deux parties boisées, il traverse deux pierriers. Après une boucle à gauche il rencontre une zone minérale, encombrée de gros blocs de pierre. Enfin, il retrouve la forêt qu’il traverse plein Ouest sur 600m avant de de passer devant une maison forestière aux volets bleu. Il contourne la maison, descend plein Nord et arrive dans un champ en bordure duquel se trouve une ruine. C’est le Domaine des Clausas.

Des Clausas au point de départ

Les Clausas devaient être à une certaine époque, une propriété importante. On n’en voit plus que quelques murs en partie effondrés et envahis par la végétation. Mais le chemin d’accès à partir de la vallée est bordé de murs de pierre conséquents et de gros arbres. Cela laisse imaginer ce que devait être le domaine à l’époque de son exploitation. Du Domaine des Clausas, descendre NE sur le vieux chemin jusqu’au pont qui enjambe le Beillon. Monter à droite sur la D303, après 1km NE vous arrivez devant le panneau du point de départ.

Gallerie

Voir aussi dans le coin

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Catégories