Boucle des Crêtes de l’âne par Plaugiers.

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Boucle les crêtes de l'âne par Plaugiers   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Plaugiers   

Latitude: 44° 12' 40"
Longitude: 5° 48' 55"

Description

Insérez votre description formatée ici
                                               Cliquez sur la trace pour télécharger le fichier GPX    

Crêtes de l'âne                                  Crêtes de l'âne

Boucle des Crêtes de l’âne par Plaugiers, sens horaire de 15.5 km et 1020 m de dénivelé. Il s’agit d’une boucle au départ du hameau de Plaugiers, situé à environ 4.5 km à l’Ouest de Ribiers. Au Sud la vue sur la Crête de la montagne de Lure, encore enneigée à cette période de l’année, est omniprésente. A l’Ouest la Montagne de Mare toute proche, au Nord le Pic de St-Cyr et à droite la vallée du Buech.

               Itinéraire routier vers le départ de la rando.

 En venant d’Aix-en-Provence par l’Autoroute A 51, la quitter sortie 23. Tout d’abord, prendre la D 4075 Direction Laragne et après environ 5 km, tourner à gauche vers Ribiers. Sur la place de la Fontaine, prendre la route des Ecoles direction le hameau des Plaugiers. Après environ 5 km vous arrivez au hameau. A la sortie à droite, un espace parking est aménagé.

                                          Départ.

 Le départ vers les Crêtes de l’âne, se fait sur le parking situé à droite en sortant du hameau des Plaugiers. L’itinéraire qui s’oriente à l’Ouest emprunte une piste qui va parcourir 3 km et 300 m de dénivelé. Vous arrivez devant la bergerie de Taxil, dans une boucle qui part à droite. Après encore 300 m et une boucle à gauche, vous êtes devant une fourche. Le sentier de droite sera celui du retour. D’abord, vous allez parcourir environ 2 km de piste montante, bordée d’amélanchiers en fleur, en ce début de Printemps. Au fur et à mesure l’itinéraire quitte la partie dégagée, pour pénétrer dans une forêt plus fournie, de hauts conifères.

                          Direction les Crêtes de l’âne.

 Malgré une belle piste forestière couverte d’aiguilles et de pignes, nous avons préféré couper à droite dans le ravin de la Garderie. Bien que cette partie soit très praticable, on ne trouve ici que très peu de sentes au sol. De toute évidence, les randonneurs préfèrent emprunter la longue partie de piste qui revient sur le GR946. En conséquence, l’emploie d’un GPS vous sera très utile. Au bas du ravin de la Garderie, commence la piste (GR946) qui vous emmènera sur 2 km jusqu’au lieu dit la Faïrotte (Panneau).

                       Parcours sur les Crêtes de l’âne.

 C’est parti, on monte à droite sur les Crêtes de l’âne. Restez vigilent, le départ du sentier est très peu visible. Par la suite l’itinéraire monte pendant un long moment sur une pelouse très inclinée. Bien que l’altitude ne soit pas très élevée, les forêts s’arrêtent brutalement pour laisser place aux pâturages. Après cette longue et difficile montée sur le début des Crêtes de l’âne, les pelouses laissent la place au minéral. Au pied d’un grand rocher les bouses de vache sèches couvrent la presque totalité de l’espace. De toute évidence cette partie rocheuse doit offrir un abri nocturne protégé aux troupeaux. Nous avons fait notre pose casse croute peu après. Du sommet des crêtes de l’âne, l’itinéraire qui commence sa descente plein Est. Il  parcourt le bord de belles falaises où doivent certainement nicher, les nombreux vautours que nous avons pu admirer.

                               Retour en descente.

 A la fin des crêtes, l’itinéraire quitte les pelouses sommitales et traverse un éboulis de rocher qui entre progressivement dans une forêt de hêtres. Il faut reconnaître que les baliseurs du coin n’ont pas lésiné sur la peinture. C’est ainsi que les vieux balisages jaunes et les plus récents balisages rouges et jaunes se succèdent jusqu’au col de la Blauge. Par contre au col, le départ du sentier de descente est très peu visible et un fil de clôture le traverse. Par la suite une sente bien marquée et encore bien balisée, descend sur ce versant bien exposé au soleil où les fleurs et les arbres explosent en cette fin d’Avril. Plus qu’une courbe à gauche et une autre à droite et la sente atteint la fourche rencontrée le matin. Plus bas à une centaine de mètres, au niveau de la bergerie de Taxil, commence la piste empruntée le matin.

Bonne randonnée

      Cliquez ici pour voir la totalité des photos en grand format  

Voir aussi dans le coin

PIC DE ST-CYR ET GORGES DE LA méouge

Galerie Photo 

Archives