Lurs Ganagobie par le Prieuré et l’Oppidum de Villevieille.

Lurs-Ganagobie-sentier des Evêques en Reco   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Cliquez sur la trace pour télécharger le fichier GPX   

Lurs   Lurs Lurs Ganagobie par le Prieuré et l’Oppidum de Villevieille, est une randonnée sens horaire de 19 km et 790 m de dénivelé, au départ du village de Lurs. Le village perché en balcon au-dessus de la vallée de la Durance, jaillit d’une des cinq plus belles oliveraies de Provence.

Itinéraire routier vers le départ de la rando : Lurs Ganagobie par le Prieuré et l’Oppidum de Villevieille.

D’Aix-en-rovence, prendre A51 jusqu’à sortie 19 La Brillanne. Puis D 4096 sur 4 km, D12 à gauche sur 3km, Enfin D 462 à droite jusqu’au parking de Lurs situé à gauche à l’entrée du village.

Départ

 A Lurs, cité de caractère selon le label qui lui a été décerné, vous êtes sur un balcon qui surplombe la Durance.Théodore Monod, scientifique naturaliste biologiste, explorateur, érudit et humaniste français est mort ici en 1974. Peintre, écrivain, historien mais surtout typographe et graphiste. Il prit sa retraite à Lurs et inventa un principe de classification typographique, la Vox-Atypi, utilisée aujourd’hui. Le village a tenu à lui rendre hommage en créant un espace où l’on parle de l’histoire de l’écriture pour qu’on évoque le travail de ce typographe amoureux de l’imprimerie. L’itinéraire commence sur le parking qui jouxte cet espace où une trentaine de stèles sont érigées. Toutes les formes d’écriture y sont évoquées : (Naissance et Évolution des Écritures)  les lettres cunéiformes, les hiéroglyphes, les lettres arabes, l’écriture chinoise, l’écriture grecque etc.

Visite du village de Lurs.

Le fil d’Arthur, succession de lettres incrustées dans le sol des ruelles, reprend le premier vers du poème d’Arthur Rimbaud, « Voyelles » : « A. Noir, E. Blanc, I. Rouge, U. Vert, O. Bleu ». Ce vers est reproduit 3 fois dans ce fil d’Arthur à partir de la salle Luria jusqu’à l’Eglise, en passant d’abord par la montée du Prieuré, la Rue du Château, l’Oratoire de St Joachim, le Château, la Montée du Théâtre, et la Rue du Vicaire, puis en revenant vers l’église par les ruelles.

Direction Ganagobie.

Départ sur la promenade des Evêques.

Au pied du château, au sud du village, se trouve un chemin bordé de quinze oratoires appelé : la promenade des Evêques mais n’en a jamais vu aucun. En effet, les quinze stations, dédiées au mystère du Rosaire, sont ici depuis 1864, donc bien après nos Evêques ! Votre marche vous mènera au bout, à la chapelle Notre-Dame-de-Vie. Cette chapelle, reconstruite en 1662, avait pour origine un oratoire dédié à Notre Dame de la Boyssière datant lui de 1552. En 1866, on la surmonta d’un clocher-mur et on dota son entrée d’un porche à deux colonnes ce qui lui confère une allure de « temple grec ».

Direction le Ravin du Buès.

L’itinéraire qui emprunte le GR 653 d depuis Lurs, continue sur environ 1km jusqu’à une fourche. Là le sentier de gauche, (GR barré) est l’ancien GR encore présent sur notre carte GPS. Nous avons décidé d’emprunter le nouveau de droite qui évite les pistes. Il permet de profiter de quelques belvédères à droite sur la vallée de la Durance. Après 1 km il quitte le GR à gauche pour une boucle à droite dans une forêt de hauts pins jusqu’au fond du Ravin du Buès.

Direction les Ruines de Volandys.

La traversée à gué se fait facilement en ce début du mois de Mars. Après le gué, un chemin part sur la rive gauche du Buès et monte de suite assez fortement. Il faut parcourir environ 300 m avant de rencontrer une fourche. Prendre le sentier de gauche, celui de droite revient sur la piste que nous allons emprunter mais arrive sur une propriété (Les Barous) complètement enclossée. Après 500 m à travers bois il atteint une large piste qui conduit à gauche jusqu’aux ruines de Volandys (ancienne maison d’habitation en bordure de piste).

Vers Ganagobie.

Nous avons décidé de quitter la piste après 100 m, pour un sentier à droite plus bucolique. Ce passage moins emprunté, nécessite plus d’attention car le sentier se perd pendant un moment avant de redevenir plus évident. Il rejoint le GR 653 d, qui descend à droite vers Ganagobie. Nous avons préféré le laisser pour une boucle qui au début emprunte la piste à gauche sur une centaine de mètres. Nous l’avons quittée à droite pour une sente très peu marquée (nous y avons construit un petit cairn). La descente vers Ganagobie alterne des passages assez larges et bien visibles, avec des passages obstrués par une végétation peu dense. Elle rencontre une piste forestière qui se dirige à droite vers la route goudronnée, direction Ganagobie.

Retour vers Lurs

Direction le site de Villevieille de Ganagobie.

Après une courte visite du village, nous avons à nouveau emprunté le GR 653 d. Il monte sur une large piste et referme la boucle au niveau du chemin par lequel nous étions arrivés en provenance des ruines de Volandys. Après une barrière forestière, le GR monte en balcon sur 500 m. Puis le quitte dans une épingle à gauche pour emprunter un sentier qui chemine sur un sol largement couvert de dalles rocheuses. La forêt dense de chênes aux troncs couverts de lichen, obstrue jusqu’au bout la vue sur les remparts étonnants du site de Villevieille.

Visite du site de Villevieille.

A l’extrémité nord du plateau. Ce site exceptionnel a fait l’objet d’études et de publications et, en particulier, de fouilles entre 1997 et 2001. Les traces de l’occupation humaine du plateau sont anciennes et de nombreux artefacts depuis l’âge du Bronze ont été retrouvés, mais à certaines périodes, le plateau ne paraît que sporadiquement ou faiblement occupé. On remarque dans la zone de Villevieille les assises de nombreuses constructions. Ce n’est pas très évident sous le dense couvert forestier. Elles ont été bâties de manière à être protégées du mistral par les pentes au nord-ouest et dès le matin, recevaient le soleil. Le solide rempart joint les deux bordures est et ouest du plateau. Cependant, les fortifications coupent en deux parties toute la zone des habitations (Voir plan).

Visite du monastère Notre-Dame de Ganagobie 

Sous les remparts, de nombreuses ruines de constructions sont visibles. A ce niveau 2 chemins vers le Monastère, sont possibles. Celui de gauche fermé par une clôture de grillage, nous avons emprunté celui de droite. IL rejoint le GR puis s’en écarte pour rejoindre à droite le bord des falaises. Après 300 m il faut quitter les falaises et traverser plein Est une forêt de chênes pour rejoindre le Monastère. Depuis 1992, le monastère est le lieu de vie et de prière des moines bénédictins de la communauté Ste Madeleine de Marseille. L’église qui date de près de 1000 ans présente un portail original très ouvragé. Elle est ouverte tous les jours sauf le lundi. Accès complet a toute l’église que durant les horaires de visite. Tous les jours sauf le lundi, de 10h00 à 12h00 et de 14h30 à 18h00. (l’Hiver de 14h30 à 17h15 uniquement).

Descente vers Lurs.

Derrière l’Eglise un sentier part Nord Est, vers un belvédère où une grande croix blanche marque son extrémité. C’est encore une vue magnifique sur la vallée de la Durance et ses méandres qui s’offre à nous. L’itinéraire de descente vers Lurs emprunte à nouveau le GR. Après 600 m, il coupe une première fois une boucle de la D30 (route d’accès au Monastère). Puis la traverse plusieurs fois avant d’arriver au pont Romain qui enjambe le ravin du Buès. Nous avons continués sur le GR plein Ouest, jusqu’à rencontrer à gauche une petite piste forestière. Cette piste parcourt 1 km à travers bois et atteint la route goudronnée qui monte à Lurs en provenance du pont Romain. Nous l’avons empruntée sur 100 m avant de découvrir à gauche, un petit sentier balisé jaune nommé (sentier des Oliviers). C’est celui qui nous a ramenés jusqu’à Lurs et son Parking de Départ.

Cliquez ici pour voir la totalité des photos en grand format  

Galerie Photo 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives