Gorges de Trévans par le col de St-Jurs

Gorges de Trévans

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Gorges Trevans par le col St Jurs   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formaté ici

                                               Cliquez sur la trace pour télécharger le fichier GPX   

Gorges de TrévansGorges de Trévans A une trentaine de kilomètres au Sud de Digne sur la commune d’Estoublon, les Gorges de Trévans forment un canyon étroit bordé de flancs abrupts avec de hautes falaises taillées dans les calcaires du Jurassique ….La rivière «l’Estoublaïsse» coule d’abord tranquillement du Sud au Nord dans une vallée perchée à plus de 1000 mètres, entre Le Serre du Montdenier (1750m) et la crête du Chiran (1905m) au pied duquel elle prend sa source au lieu-dit «les Gypsières». Le ravin d’Estodeu la rejoint en rive gauche puis la rivière s’enfonce dans les gorges: elle passe au pied de la Baume de Maline puis sous «le pont de Tuf».Le hameau en ruines de Valbonnette est établi sur un versant dominant sa confluence avec le ravin de Mayaiche, en rive gauche, tandis que l’ancien établissement religieux médiéval de Saint André du Désert est perché sur un piton, à sa confluence avec le ravin du Pas de l’Escale alimentant la rivière en rive droite. Le cours de l’Estoublaïsse s’oriente alors d’Est en Ouest à partir de la confluence avec le ravin de Clavion, dans une vallée moins encaissée, puis elle rejoint la rivière «l’Asse» à Estoublon. La faune des gorges est variée puisque l’on y recense une quarantaine d’espèces d’oiseaux et de chiroptères. Elles y abritent également des chamois malgré une altitude modeste. La population piscicole de l’Estoublaïsse connaît la truite Fario et le Chabot (espèce protégée). La flore est d’une diversité remarquable entre plantes typiques du climat méditerranéen (pistachier térébinthe …) et plantes du milieu montagnard (mélèze …) d’où son classement en réserve biologique et zone Natura 2000

les Gorges de Trévans, randonnée en boucle de 20 km et 1020 m de dénivelé rencontre après moins d’un km  l’Estoublaise où elle y a creusée une longue vallée depuis le Mourre de Chanier et qui se transforme en mini canyon sur quelques centaines de mètres, avec un bel encaissement qui évoque les Gorges du Verdon voisines. Cet itinéraire, autour et dans les gorges de Trévans sens antihoraire monte vers le col de St-Jurs, tourne à gauche, passe sous le Montdenier et plonge par un sentier en balcon dans le ravin de Mayaiche jusqu’au hameau en ruines de Valbonette. De là l’itinéraire, part à droite et traverse un peu plus loin la rivière l’Estoublaise qu’il suit sur un magnifique sentier en balcon jusqu’à rejoindre le ravin du Pas d’Escale. Le 2 derniers kms suivent et traversent l’Estoublaise jusqu’au parking de départ.

                                     Cliquez ici pour voir la totalité des photos en grand format

                                                                           Galerie Photo 

Archives