La Grotte de l’Or par le Vallon de Sanguinette

La Grotte

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Grotte de l'Or en reco   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Cliquez sur la trace pour télécharger le fichier GPX       

La Grotte

La Grotte  La Grotte de l’Or par le vallon de Sanguinette, est une boucle sens antihoraire de 11 km et 720 m de dénivelé au départ de Roquefraîche (Centre de Pneumologie). Les parties de l’itinéraire allé vers le Vallon de Sanguinette et retour vers le PK de départ, ne sont pratiquement jamais pratiquées. Bien qu’existants sur la carte, les sentiers se perdent souvent, envahis par la végétation.

Itinéraire routier vers le départ de la rando : La Grotte de l’Or par le vallon de Sanguinette

D’Aix-en-Provence, prendre la direction Pertuis, Puy Sainte Réparade, Saint-Estève- Janson, Cadenet, Lauris. A Lauris prendre la direction de Roquefraîche (Centre de Pneumologie).

Départ :

Direction le vallon de vallauris.

Du parking du Centre de Pneumologie, s’orienter plein Ouest, passer devant la Clinique. Après la clinique, un chemin part à gauche, ce sera celui emprunté au retour. Prendre à droite une piste jusqu’à la première boucle.  En face sortir de la piste en gravissant un petit talus. Un sentier existant sur la carte mais pas très pratiqué, à été débroussaillé et balisé en rouge sur les arbres. Il se dirige vers le Vallon de Vallauris que nous n’atteindrons pas. Après 300 m une sente toujours existante sur la carte mais très peu visible au sol, commence l’ascension à droite.

Direction la Combe de Recaute.

Au départ la végétation n’est pas très haute et assez clairsemée. Mais assez rapidement elle se resserre et il nous a fallu trouver les passages. Bien qu’étant toujours sur un sentier indiqué par la carte, nous avons du utiliser le sécateur et la scie pour dégager les passages encombrés. Nous avons également construits quelques petits cairns et marqués quelques cailloux à la peinture bleue. Après environ 1 km et 100 m de dénivelé, nous avons rencontré à droite un sentier montant dans le vallon de l’Aiale. De là l’itinéraire restant encore très encombré  nous avons arrêté le débroussaillage pour ne pas nous attarder. Apres être passés sous la tête de Suzède, Ce sentier étant souvent pratiqué par les chasseurs, devient plus apparent bien que n’étant plus indiqué sur la carte. Il s’oriente plein Est et descend dans une forêt de chêne jusqu’à la piste qui remonte la Combe de Recaute.

Direction la Grotte de l’Or.

Il nous a fallu remonter 700 m sur la piste pour rencontrer le GR 97 puis 400 m pour entrer à droite dans le vallon de Sanguinette balisé en bleu. Les chiens de chasses que nous entendions aboyer depuis un long moment, sont venus à notre rencontre. Deux d’entre eux nous ont suivis dans l’ascension vers la Grotte. Dans un premier temps, nous avons raté le passage y menant et sommes montés au pied des falaises pensant que la Grotte s’y trouverait. Là un troisième chien de chasse, est venu vers nous en empruntant une petite vire rocheuse. Pensant que nous ne trouverions pas la Grotte aujourd’hui, nous avons décidés de faire notre pose casse croute dans le creux d’une petite baume. Un des 3 chiens qui était resté avec nous, a donc lui aussi fait sa pose casse croute!

Retour vers le vallon de Sanguinette.

En redescendant le pierrier un des chiens est parti dans les fourrés. En essayant de ne pas le perdre de vue, nous nous sommes approchés et Miracle, il venait de nous trouver le passage vers la Grotte. Cette Grotte d’une vingtaine de mètres, s’obscurcit assez rapidement (une torche assez puissante est nécessaire pour bien l’explorer). Prudence, le sol humide qui au début est plat, descend subitement vers un trou à droite. A l’extérieur et à droite, un peu en retrait une très belle cheminée semble conduire la lumière vers ce lieu très ombragé.

Retour

Traversée du vallon de Sanguinette.

De retour dans le vallon de Sanguinette, 2 autres chiens sont venus rejoindre les 3 premiers. Nous pensions ne pas pouvoir leur faire franchir le petit mur rocheux équipé d’une corde. Nous avons donc téléphoné au N° de tel marqué sur le collier d’un des chiens pour indiquer notre position au chasseur. Après avoir franchi le mur, quelle a été notre surprise de voir 2 des 5 chiens derrière nous. Ils avaient apparemment  trouvée la solution pour le contourner.

Direction le Pic de l’Aigle.

Après avoir quittés le vallon et atteint la crête de Portalas, nous sommes descendus vers l’aire de Bosse. A ce moment là, une voix puissante appelait les chiens du haut de la crête. Les deux qui nous suivaient sont repartis vers leur maître sans même un remerciement pour le casse croute de midi !

Descente par le Petit Devens et le vallon de Vallauris.

Nous avions reconnu cette partie de l’itinéraire dans une reco précédente. Il nous suffisait de suivre la trace enregistrée sur notre GPS. Après le passage par le petit Devens l’itinéraire forme une large boucle à gauche, repart vers le Nord et traverse le vallon de Vallauris. De là le sentier qui nous ramène au point de départ est parallèle à celui emprunté le matin. Il parcourt en balcon une forêt illuminée par le soleil couchant jusqu’au Centre de Pneumologie de Roquefraîche.

Voir aussi dans le coin

GROTTES-TUNNELS DE L’ÉTRAVE DE LA BARAQUE PAR PORTALAS. GROTTES FONT SCURE CRÊTE BARAQUE CAP DE SERRE PAR LE VALLON DE SANGUINETTE AU DÉPART DE RECAUTE ROQUE DES BANCS FONT SCURE LE VALLON DE SANGUINETTE AU DÉPART DE BONNIEUX

Cliquez ici pour voir la totalité des photos en grand format  

Galerie Photo 

Archives