Belle Margueritte Baume Martin par les Gorges de Badarel

Belle Margueritte Baume Martin

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Belle Margueritte Baume Martin par les Gorges de Badarel   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Cliquez sur la trace pour télécharger le fichier GPX

Belle Margueritte Baume MartinBelle Margueritte Baume MartinBelle Margueritte Baume Martin est une rando sens antihoraire de 13 km et 680 m de dénivelé. Cet itinéraire court et sans trop de dénivelé ne se déroule jamais sur des terrains faciles. Ces sentiers caractéristiques du petit Luberon sauvage, sont pour la plupart du temps des vestiges de ceux utilisés par les muletiers charbonniers du XIXe siècle. Une grande partie de la rando se déroule hors sentier. Nous avons à plusieurs reprises utilisés sécateur et scie pour nous frayer un passage là où la végétation avait repris ses droits. Emploie d’un GPS conseillé, sur une partie importante de la randonnée.

 Itinéraire routier vers le départ de la rando : Belle Margueritte Baume Martin par les Gorges de Badarel :

 D’Aix-en-Provence, prendre la direction Pertuis, Puy Sainte Réparade, Saint-Estève- Janson, Cadenet, Lauris, Mérindol, Cheval Blanc. A Cheval Blanc tourner à droite direction Taillades, rouler sur 1.5 km jusqu’au pont qui enjambe le canal de Carpentras. Puis prendre à droite le chemin de la Combe sur environ 600 m jusqu’au parking situé à droite de la route.

Départ :

Direction la Combe de Vidauque.

L’itinéraire part  Sud Est, direction la Combe de Vidauque. Au niveau du panneau Bergerie du Colombier, tourner à gauche dans le vallon de Taverne. Nous y avons fait un aller retour d’environ 1.5 km pour aller visiter la Baume Belle Margueritte. Un gros cairn situé à droite dans une boucle indique le départ de la sente qui y mène. Cette baume mérite d’être visitée mais de préférence par temps sec car les infiltrations d’eau rendent le sol incliné très glissant.

Direction la Baume Martin.

L’itinéraire qui pénètre dans la combe de Vidauque, suit un chemin bien visible. Néanmoins la végétation et les arbres morts commencent à entraver sont cours. Après 1.5 km une sente marquée par un cairn à gauche, indique le chemin qui monte vers la Baume Martin. Suivre cette sente qui s’enfonce dans une végétation toujours dense jusqu’à atteindre le premier des 3 lacets. La pente s’accentue mais les lacets atténuent son inclinaison jusqu’à atteindre la baume Martin visible à gauche. La visite de la baume nécessite un aller retour qui franchit le talweg qui la sépare du chemin d’arrivée. Cette magnifique baume à certainement été à plusieurs reprises un lieu d’habitation troglodytique.

Montée dans le vallon de Baume Martin.

Dans cette randonnée : Belle Margueritte Baume Martin, la partie de l’itinéraire dans le vallon de Baume Martin était pour nous un point d’interrogation. Nous avions essayé de la franchir par le haut la semaine précédente, sans succès. La végétation très dense ne laissait apparaître aucun accès. Par contre le sentier venant de la baume Martin continuait dans le talweg pendant les ¾ de la distance. Il en restait ¼, infranchissable sans l’aide du sécateur et de la scie. Nous y avons construit quelques cairns et mis quelques balisages bleus jusqu’à la sortie sur un sentier présent sur la carte.

Retour :

Direction la Bergerie du Colombier.

Cette partie de l’itinéraire vers le vallon du Colombier, commence sur un sentier facile bien que très pierreux qui s’oriente plein Nord. Puis après environ 400 m, descend brutalement de 80 m sur un sentier à sanglier parmi des buis très denses. Il vient croiser un sentier plus large qui vient du vallon du Colombier et se dirige vers la Tête de Sambuquette. Prendre ce sentier à gauche qui se réduit progressivement dans les buis, (très humides en cette période de l’année) jusqu’à l’arrivée dans le vallon du Colombier. A ce moment là, la partie la plus difficile de la randonnée est derrière nous. 1 km dans le vallon suffiront à atteindre la Bergerie.

Direction la Gorge de Badarel.

60 m après la Bergerie notre itinéraire vient faire une boucle à gauche, monte plein Ouest et laisse à droite le sentier qui descend vers Robion par le vallon de la Brayette. Il continue dans la même direction et traverse le Crane de Colombier. Puis s’oriente Nord Ouest sur environ 500 m avant d’atteindre le sentier descendant vers la Gorge de Badarel. Le sommet du Castelas est devant nous, les randonneurs qui iront vers Robion via les Rochers de Baude devront le contourner par la gauche. Nous l’avons laissé à droite. Après quelque passages en rocher, la gorge de Badarel se précise. Il reste à franchir le verrou de la gorge, équipé d’un solide câble et de quelques échelons métalliques scellés dans la roche.

Retour vers le parking.

Sous le verrou de la gorge, l’itinéraire descend dans un pierrier facile, puis continue un court moment sur un sentier avant d’atteindre la piste qui relie les Taillades à Vidauque. Nous avons préféré éviter la piste en empruntant autant que possible tous les sentiers qui permettent d’éviter la piste jusqu’au parking.

Voir aussi dans le coin

Vallon de combres et de la brayette

gorges de badarel rochers de baude par maubec

Cliquez ici pour voir la totalité des photos en grand format  

Galerie Photo