Pic des Mouches par le Vallon de la Tine et le Col des Portes

Pic des Mouches
Pic des Mouches

Itinéraire routier

au départ d'Aix-en-Provence

D’Aix-en-Provence, prendre la D 17 (Route Cézanne) jusqu’au Tholonet. Continuer sur D 17, passer Saint-Antonin-sur-Bayon direction Puyloubier. 2 km avant Puyloubier se garer à gauche de la route sur le parking de Saint-Ser.

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Pic des Mouches par le Vallon de la Tine et le Col des Portes   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Pic des Mouches par le Vallon de la Tine et le Col des Portes

Pic des Mouches par le Vallon de la Tine et le Col des Portes, est une randonnée de 11.5 km et 1049 m de dénivelé qui culmine à 1011 m. Cette magnifique boucle sens horaire, commence sur le parking à gauche en bord de route sous le Relais de Saint-Ser. L’itinéraire rallie le GR9 de la Crête après avoir parcouru le très sauvage Vallon de la Tine. Puis il redescend par un sentier balisé rouge après être passé par le Pic des Mouches (Sommet de la Sainte Victoire). Le retour commence sur un petit sentier balisé jaune direction NE. La remontée vers la crête se déroule sur un petit sentier bleu jusqu’à l’Oratoire de Malivert. Au niveau du gouffre (Garagaï de Cagoloup) un cairn bien visible indique à gauche la descente vers le parking de Saint-Ser

 

D’Aix-en-Provence, prendre la D 17 (Route Cézanne) jusqu’au Tholonet. Continuer sur D 17, passer Saint-Antonin-sur-Bayon direction Puyloubier. 2 km avant Puyloubier se garer à gauche de la route sur le parking de Saint-Ser.

Départ vers Le Pic des Mouches et la crête de la Sainte-Victoire

Du parking de départ à la falaise équipée

Cette belle boucle sur les 2 versants de la Sainte-Victoire, commence sur le parking en bord de route sous le relais de Saint-Ser. Nous emprunterons de suite le sentier qui monte plein Nord et traverse le champ de Saint-Ser (lieu de regroupement des parapentistes). Après être passés devant le relais, nous ne parcourons qu’environs 250 m avant de rencontrer les premiers balisages marqués sur un rocher. A gauche le sentier balisé rouge qui passe par la chapelle Saint-Ser et continue jusqu’au col du même nom. A droite les balisages vert et bleu vont avoir un sentier commun sur 500 m. Mais après 130 m nous déciderons de les quitter pour en prendre un à gauche, non balisé. Il rencontre rapidement une petite falaise à gauche qu’il faut franchir à l’aide d’une grosse chaine fixée solidement.

De la falaise équipée au point de séparation des balisages bleu et vert.  

Au dessus de la falaise l’itinéraire continue son ascension plein Nord et après une centaine de mètres nous tournerons à gauche pour entrer dans une faille qu’il nous faudra franchir à l’aide des mains. A la sortie de cette faille nous aurons un moment d’hésitation quand à la suite de notre progression. Mais une petite vire à droite contre la falaise nous paraitra la plus logique à emprunter. Dans cette partie, aucun balisage n’existe, les passages en rocher sont nombreux mais pas très difficiles à franchir. Enfin nous retrouverons les balisages bleu et vert qui après une cinquantaine de mètres vont se séparer définitivement. Le vert, celui par lequel nous retournerons part à droite, le bleu par lequel nous monterons jusqu’à la crête part à gauche.

Du point de séparation des balisages au Pic des Mouches.

Après une boucle à gauche, l’itinéraire s’oriente plein Ouest sur une centaine de mètres. Puis reprend son ascension plein Nord et rencontre une cheminée à droite, franchissable sans trop de difficultés. Elle débouche sur un rocher qui domine le pierrier montant de la droite. Une fois encore il faudra se laisser glisser sur les fesses sur un peu plus d’un mettre. La suite de l’ascension vers le GR9 va gravir 280 m de dénivelé, franchissant alternativement pierriers et passages en rocher. A l’approche de la crête, les courbes de niveaux s’écartent et nous déboucherons enfin sur le GR9 à 250 m du Pic des Mouches.

De l’arrivée sur le Pic des Mouches au col des Portes.

En cette belle journée du jeudi de l’Ascension, les randonneurs et les parapentistes se bousculent sur le Pic des Mouches. Nous n’y resterons pas longtemps, nous préfèrerons faire notre pose casse croûte au col des Portes. Le sentier balisé rouge qui y descend s’écarte à gauche et passe sous le Garagaï du Cagoloup. Après un passage où les plantes Alpines dominent et fleurissent en ce moi de Mai, nous entrerons progressivement dans une zone plus arborée. Elle nous protègera du soleil hardant en cette fin de matinée, jusqu’au col des Portes.

Retour

Du col des Portes à l’Oratoire de Malivert

Après une heure d’arrêt en pose casse-croûte, nous apprécierons les 750 m sur le sentier balisé jaune et plat qui part NO et précède la remontée vers la crête. Au niveau du parking qui jouxte la D10, un petit chemin très peu visible, évite l’enclos à bestiaux situé un peu plus bas. Il monte à droite plein Sud dans la forêt et nous permet à nouveau de nous abriter du soleil. Nous ne ferons que traverser la piste qui arrive à droite après 1km et 70 m de dénivelé. Puis continuerons sur notre petit chemin forestier jusqu’à rencontrer un portail à bestiaux. Il débouche sur une piste qui nous conduira jusqu’à l’Oratoire de Malivert.

De l’Oratoire de Malivert au début du sentier balisé vert.

A l’arrivée devant l’Oratoire, nous ferons une dernière pose pour nous désaltérer avant d’attaquer les derniers mètres de dénivelé. Nous emprunterons le GR9 qui arrive de Puyloubier et qui part plein Ouest sur la Crête de la Sainte Victoire. Il nous conduira jusqu’au niveau du Garagaï de Cagoloup situé à droite sur le versant Nord. Nous ferons une petite boucle pour essayer de voir son fond, sans succès en raison de la végétation qui obstrue sont entrée.

Du début du sentier balisé vert jusqu’à la jonction avec le sentier balisé bleu.

Au niveau du Garagaï et à gauche du sentier GR9 un gros cairn indique le point de descente sur le versant Sud. Là le sentier descend plein Sud sur 200 m, puis s’oriente SO jusqu’au niveau de la grotte du Marin. Nous arriverons dans une zone où les courbes de niveau se resserrent. Le terrain ressemble beaucoup à celui que nous avons parcouru le matin dans le Vallon de la Tine. Nous descendrons un moment pour remonter dans une boucle à droite. Après une centaine de mètres en balcon parallèle à une courbe de niveau, nous reprendrons une descente vertigineuse sur terrain instable. Au bas de cette descente, l’itinéraire qui se dirige plein Ouest rencontrera après 350 m, le sentier balisé bleu.

De la jonction des sentiers bleu et vert au parking de départ.

L’arrivée vers la jonction avec le sentier bleu se fait au bas d’un pierrier. En face de nous des varrappeurs escaladent une haute falaise verticale et lisse. Cette fois nous descendrons plein Sud sur le véritable sentier balisé bleu. Il est beaucoup plus visible et confortable que la variante empruntée le matin. Après 300 m nous franchirons notre dernier passage en rocher. Au bas de celui-ci nous retrouverons vite le sentier balisé aux deux couleurs verte et bleue. Il chemine sur 150 m jusqu’au rocher indiquant le croisement avec le sentier rouge de Saint-Ser. De là, les derniers 450 m plein sud vers le parking de départ nous paraitrons bien faciles

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Catégories